Alternative Santé - L'Impatient, le mensuel de votre santé au quotidien. Se soigner autrement grâce aux ressources des médecines alternatives et naturelles.
Alternative Santé l'Impatient. Etre responsable de sa santé, prévenir la maladie, se soigner par des médecines douces, alternatives et naturelles médecines alternatives, médecines douces, santé, magazine de santé, journal de santé, Association de soutien au journal alternative santé l'impatient, défense des droits des patients et malades, vaccination, médecine non conventionnelle, environnement
     

 

 

 

 

LE GUIDE DES VACCINATIONS

 

Guide pratique des vaccins
calendrier vaccinal
liste des vaccins
vaccins courants
BCG et tuberculose
tests tuberculiniques
coquelluche
diphtérie
grippe
haemophilus influenzae
hépatite B
oreillons
poliomyélite
rougeole
rubéole
tétanos
les autres vaccins
hépatite A
choléra
fièvre jaune
leptospirose
méningocoque
méningite
pneumocoque
rage
typhoïde
varicelle
vaccins des voyageurs
Les vaccins en question
BCG: imposture !
faillite du BCG
pharmacovigilance
le REVAHB
5 ans d'enquête
on nous cache tout
contre-indications
effets indésirables
alerte au mercure
vaccinovigilance
après un accident
arme à double tranchant
mythes de la protection
Vos droits
porte ouverte aux abus
vaccination obligatoire
répression
vaccinations contestées
les associations
Science et histoire
système immunitaire
préparation des vaccins
lexique
immunité naturelle
les homéopathes
lobbying des labos
Pasteur

 

 

 

pharmacovigilance

Hépatite B
Les risques du vaccin sont confirmés

 

 

 

De nouvelles études confirment les risques du vaccin hépatite B. Outre les scléroses en plaques et atteintes neurologiques graves, ce sont désormais des maladies auto-immunes qui sont à craindre. Les campagnes de vaccination en milieu scolaire ne seront pas reprises.

“Aujourd’hui, quand j’entends dire que le risque est nul, c’est grotesque. Ce n’est pas possible. » Le jugement du Pr Bégaud sur le vaccin hépatite B a le mérite d’être clair et net. Directeur du laboratoire de pharmacovigilance de l’université de Bordeaux, où ont été menées plusieurs études sur les effets secondaires du vaccin hépatite B, le Pr Bégaud est aussi vice-président de la Commission nationale de pharmacovigilance à l’Agence des produits de santé (ex-Agence du médicament). En commentant ainsi le dernier rapport de l’Agence sur les effets du vaccin hépatite B (dans un entretien publié par Libération du 10 mars 2000), le Pr Bégaud reconnaît que le changement de politique vaccinale, annoncé le 1er octobre 1998 par Bernard Kouchner, est irréversible (Les Raisons d’un recul, Alternative Santé - L’Impatient, novembre 1998).

Une importante sous-notification

Comme en 1998, le mot clé du nouveau rapport de l’Agence est celui de sous-notification. Le nombre de cas d’atteintes démyélinisantes (sclérose en plaques et maladies neurologiques graves) ne cesse de s’élever. Sur les 723 cas qu’elle a recensés entre le début de la commercialisation des vaccins et le 31 décembre 1999, 200 ont été enregistrés en 1999, la plupart s’étant déclenchés les années précédentes, ce qui prouve un important retard dans la notification à l’Agence. Tous ces cas n’ont pas pu être pris en compte dans les évaluations dont les résultats ont été rendus publics en mars 2000. Une grande partie des cas recensés par le Revahb...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour

Accueil - Dossiers - S'abonner - Email - Livres conseillés - Forum - News letter -
Copyright Alternative-Santé L'Impatient © 1998 - 2002