Alternative Santé, le mensuel de votre santé au quotidien. Se soigner autrement grâce aux ressources des médecines alternatives et naturelles.

Alternative Santé. Etre responsable de sa santé, prévenir la maladie, se soigner par des médecines douces, alternatives et naturelles


Alternative Santé, comprendre pour agir
 

 

 

...





 

Travailler sur nos énergies

 

Autre porte d’entrée vers nos mémoires : le travail sur nos énergies. Michel Larroche, créateur de l’École de formation à l’analyse et réinformation cellulaire qui porte son nom, a déterminé que tout homme était constitué de douze ondes porteuses de mémoires. Pour détecter les blocages énergétiques, il a mis au point un matériel dérivé des filtres d’auriculomédecine de Paul Nogier. À partir d’un protocole très rigoureux, il est ensuite capable de déterminer avec précision l’origine du problème. « À ma dernière démonstration, j’ai travaillé sur un adolescent atteint de la maladie des griffes du chat(1) qu’une homéopathe m’avait envoyé en désespoir de cause », raconte l’ancien médecin. « Avec les filtres, j’ai pu établir que l’effondrement de ses défenses remontait à sa vie intra-utérine, plus exactement à la 28e semaine de grossesse. À cette annonce, sa mère qui l’accompagnait a éclaté en sanglots. Elle nous a confié qu’à cette date, elle avait subi une amniocentèse qu’elle redoutait et qui l’avait fait souffrir, et que face à sa douleur, elle n’avait obtenu que railleries et dédain de la part du corps médical, alors que la ponction avait occasionné un gros hématome et failli causer la mort de son bébé… » La prise de conscience de l’événement traumatique permet un premier travail de déblocage énergétique. Mais, Michel Larroche ne s’arrête pas là : à l’aide d’un diapason – qui possède douze notes –, il refait circuler l’énergie en la mettant en résonance. Il faut compter entre 6 et 12 mois, à raison d’une séance mensuelle d’une heure, pour résoudre le problème fondamental car « comme dans les voitures modernes, en ouvrant une portière, on déverrouille automatiquement les autres ».

Et si nos mémoires énergétiques ne s’arrêtaient pas à notre corps ? C’est ce dont est convaincu Guillaume, après que sa magnétiseuse lui eut cité toutes ses fractures osseuses, sans même avoir posé la main sur lui. Si l’on en croit les traditions orientales, à partir de notre corps physique – le seul visible à l’œil nu –, se succéderaient six corps énergétiques, emboîtés les uns dans les autres, et susceptibles d’être impactés, comme désordonnés, par notre vécu corporel. « Je vois les énergies qui circulent autour des gens, témoigne Danielle Dubois, magnétiseuse. C’est comme une grande toile d’araignée, avec des nœuds et des trous. Mon travail consiste à dénouer les blocages énergétiques et à empêcher les pertes d’énergie. » Elle dit encore que ce travail de nettoyage énergétique équivaut à « mettre une disquette vierge dans la machine ». S’alléger des mémoires lourdes, n’est-ce pas le but recherché pour courir vers notre destin ?

Christine Delmar

Abonnement Gratuit la Lettre Mensuelle de Médecines Douces
E-Mail :
Nom (optionnel)
Inscription

 

 

A la Une ce mois-ci

 

 

Dossiers - Thmes - Accueil - S'abonner - Email - Accueil Medecines Douces - Forum - News letter - Moteur de Recherche
Copyright Alternative-Sant 1998 -