Alternative Santé, le mensuel de votre santé au quotidien. Se soigner autrement grâce aux ressources des médecines alternatives et naturelles.

Alternative Santé. Etre responsable de sa santé, prévenir la maladie, se soigner par des médecines douces, alternatives et naturelles


Alternative Santé, comprendre pour agir
 

 

 

...





 

La visualisation, une aide à la chimiothérapie
Stress, découragement, perte des repères… les traitements du cancer sont souvent une épreuve qui défie le corps et l’esprit. Ne plus subir, s’approprier sa guérison, reconquérir le goût de vivre… tels sont les objectifs de la méthode proposée par le Dr Alain Paul.

 

visualisation"Ceci est un moment important de ma vie. Adieu, adieu la maladie ! Vive la santé ! Vive la vie ! " Voici comment débute le CD intitulé « Chimio-relax » (1) du Dr Alain Paul. Homéopathe et acupuncteur depuis plus de trente ans, auteur de « Se soigner par l’homéopathie au troisième millénaire » (éd. Courrier du Livre), ce médecin accompagne de nombreuses personnes atteintes de cancer. « Je les aide pendant leur traitement souvent lourd. Je prends notamment le temps de les rassurer car elles vivent leur maladie comme une injustice et la chimiothérapie comme une épreuve imposée. » Dans son CD, il propose, sur fond musical, une relaxation suivie d’une visualisation pour augmenter les effets bénéfiques de la chimiothérapie et en diminuer les effets secondaires.

Apporter de la détente
Se relaxer est le premier objectif du CD. En effet, le milieu hospitalier est, par essence, porteur de stress. Tout d’abord, de son propre stress car on doit faire face à la maladie et à la possibilité d’une issue fatale. Ensuite, on se trouve confronté à d’autres malades, véritables miroirs de nos propres angoisses. Enfin, la trop fréquente déshumanisation du traitement contribue à nous faire perdre nos repères, ce qui génère du stress. « Avant ma séance de chimio, je suis toujours tendue, témoigne Annette. Et de m’asseoir sur un siège inconfortable, à côté d’autres malades qui pleurent ou se plaignent, n’arrange rien. » Alors, elle écoute le CD « Chimio-relax ». « Cela me permet de m’isoler », reconnaît-elle. Elle ferme les yeux et rentre en elle-même. Seule compte alors la voix posée du Dr Paul qui donne les instructions, qui montre le chemin à suivre : « Je détends tous mes muscles, les pieds, les jambes, les cuisses, le ventre, le thorax et le visage ; je décrispe ma bouche. » Les exercices de respiration abdominale dénouent la gorge, débloquent le plexus solaire, améliorent l’oxygénation et la détoxication des cellules, détendent le corps et l’esprit…

Se libérer de ses peurs
Vient alors le temps de parler du choc éprouvé lors de l’annonce de la maladie et des souffrances vécues, celles des ablations et des traitements agressifs, mais aussi des peurs, peur de souffrir, peur de l’échec, peur de mourir… Reconnaître ses émotions douloureuses sur une musique planante permet de les accepter, puis de s’en libérer pour pouvoir profiter pleinement de chaque seconde de vie. Le malade ne se trouve plus alors dans une position de repli sur soi, mais d’ouverture sur les autres. « Je suis seulement un élément de la chaîne des hommes et sans les autres, je ne suis rien. Et je commence par remercier… »
Et le Dr Paul de citer chercheurs, médecins, laboratoires pharmaceutiques, présentés comme « les maillons de la chaîne pour ma santé », comme « mes amis ». De quoi se sentir épaulé, soutenu dans ces moments difficiles…

Participer à sa guérison
Quitter l’abattement, la résignation, la soumission, la passivité, voilà ce que propose le Dr Paul. Il invite à imaginer que la perfusion
est un liquide guérisseur, comme une eau-de-vie qui, en se diffusant, détruit les mauvaises cellules, apparentées à des grains de raisin qui vont se flétrir et petit à petit se détacher des grappes. « […] Je ne vais plus subir. Ma guérison ne va plus dépendre des autres ; je vais la préparer avec amour : ma vie, ma santé m’appartiennent. »
Œuvrer à leur propre guérison, en être partie prenante, c’est ce que font désormais ceux qui écoutent le CD du Dr Paul pendant la chimio. « Je suis désormais totalement présente et active pendant le temps de la perfusion, affirme Annette. Je visualise le trajet du produit dans mon corps, je l’imagine allant là où j’ai mal, tout particulièrement dans le dos. » Corps et esprit se trouvent ainsi unis pour que le processus de guérison soit le plus efficace possible. Marie-Christine reconnaît que « l’esprit fait beaucoup ; je vois la différence avec mes amies atteintes d’un cancer du sein comme moi, mais qui se refusent à s’aider par la visualisation… ». Le pouvoir de l’imagination est maintenant connu et reconnu. Le Dr Carl Simonton a ainsi montré qu’un travail de visualisation positive donnait de bons résultats en matière de rémission – temps de survie deux fois plus long – et de confort de vie (voir encadré ci-contre).

Soulager sa peine
La relaxation-visualisation atténuerait également les effets secondaires de la chimiothérapie. Marie-Christine n’a jamais connu ni nausées, ni vomissements ; Annette reconnaît ne prendre qu’un seul jour les médicaments contre les nausées, « contre 4 à 5 jours pour les autres patients ». La rapidité de récupération de Marie-Christine et d’Annette en a étonné plus d’un. Tous leurs compagnons de chimio leur ont demandé les références du CD. Même la cancérologue d’Annette s’est enquise de savoir comment elle arrivait à supporter aussi bien ces traitements agressifs. En guise de réponse, Annette lui a offert le CD…

Christine Delmar

 

À LIRE
• L’Aventure d’une guérison, un médecin :
sa méthode, un malade : son expérience,
Dr Carl Simonton et Reid Henson, éd. J’ai Lu.
• Guérir envers et contre tout - Le guide quotidien du malade et de ses proches pour surmonter le cancer, Dr Carl Simonton, éd. Desclée de Brouwer

 

Abonnement Gratuit la Lettre Mensuelle de Médecines Douces
E-Mail :
Nom (optionnel)
Inscription

 

 

A la Une ce mois-ci

RELAXATION-VISUALISATION
La méthode Simonton

Radiothérapeute et cancérologue américain, le Dr Carl Simonton s’est intéressé, à partir des années 1970, aux effets de l’implication personnelle du patient sur sa propre guérison. Il a ainsi conçu une méthode qui vise à apprendre aux personnes atteintes de cancer à vivre leur maladie et ses traitements d’une façon plus constructive, tout en augmentant l’efficacité de ces derniers. La méthode Simonton, pratiquée aux USA et en Suisse notamment, repose sur la relaxation-visualisation (qui agit sur les systèmes neuro-endocrinien et immunitaire), la gestion du stress, le travail des émotions et la capacité à se fixer des objectifs de vie. « Un message du cerveau influence le système immunitaire », écrit-il. 

C. D.

Tous les articles sur la GRIPPE AVIAIRE, le Vaccin contre la Grippe Aviaire ...

 

Articles en Ligne - Thmes - Accueil - S'abonner - Email - Accueil Medecines Douces - Forum - News letter - Moteur de Recherche
Copyright Alternative-Sant 1998 -