Médecines Douces



Paris





HONcode









Ressources et Compétences: pour être en accord avec soi et son entourage.

Très tôt dans l’apprentissage de l’hypnose, il est question des ressources du patient. Mais qu’entendons-nous sous ce terme ?
Dr Bruno DUBOS



Médecin psychiatre à Rennes. Il travaille avec l’hypnose ericksonienne, les thérapies brèves et les thérapies systémiques depuis 1991. Formateur et superviseur, ses travaux ont fait l’objet de plusieurs communications dans les congrès européens et internationaux, ainsi que des publications dans des revues spécialisées. Il est l’auteur d’un livre sur les troubles des conduites alimentaires. Un ouvrage sur les âges clandestins est à paraître en janvier 2020.

Grand cheval à bascule. © Michel Levy
Grand cheval à bascule. © Michel Levy
Il s’agit de ses compétences personnelles pouvant être vues comme du « savoir- être » et du « savoir-faire » avec luimême et le monde qui l’entoure. Bien évidemment, ces compétences sont le fruit des interactions complexes entre nos apprentissages sensoriels, émotionnels, relationnels, et nos représentations psychiques. Ils s’installent de façon précoce et se développent tout au long de notre vie, au gré des expériences de vie et… des thérapies : « L’expérience peut être définie comme un élargissement, un enrichissement de la connaissance, du savoir et des aptitudes. » L’expérience et l’apprentissage constituent le socle de l’acquisition des compétences. Ces interactions complexes et subtiles nous rendent « compétents » face à certaines situations ou enjeux de notre vie. Elles peuvent aussi nous rendre « incompétents », nous mettre dans l’impossibilité de faire face à certains changements, prévisibles : passages de cycles de vie, et imprévisibles : épreuves.


Les thérapeutes, dans leur grande majorité, ont tendance à apporter une attention soutenue aux compétences « élaborées », d’ordre psychologique (le monde des représentations) et émotionnelle, en sous-estimant les compétences plus « fondamentales » sur lesquelles s’appuient toutes les autres.

LA PYRAMIDE DES COMPÉTENCES

Dans les années 1940, Abraham Maslow, psychologue, a élaboré une théorie de la motivation et des besoins. Elle est conceptualisée sous l’apparence d’une pyramide de hiérarchisation des besoins pour tout individu, en partant de la base (besoins fondamentaux) jusqu’au sommet avec les besoins les plus élevés. Cette représentation pyramidale peut s’appliquer à nos compétences.

Toutes ces compétences sont en permanente interaction les unes avec les autres. Cependant, si les compétences « de base » sont défaillantes, il est illusoire de travailler les compétences plus élaborées.

LE PREMIER NIVEAU

« Il est vain d’essayer de créer du changement quand on est à 180 de pulsations. »
- Le volume interne
Il peut être défini par notre espace physiologique interne. Il correspond à l’ensemble du volume corporel. Nous en percevons ses changements de façon non consciente (volume sanguin, volume respiratoire, etc.) mais immédiate : ce volume subit des variations permanentes en fonction des autres activités physiologiques de base mais aussi en fonction de notre charge émotionnelle. Les anesthésistes connaissent bien cette formule : C=d/v La perception de la charge émotionnelle est d’autant plus importante, pour la même dose d’émotion, que le volume dans lequel elle s’exprime est diminué…

Thérapeute : « Là maintenant, avec ce problème qui vous occupe, peut-être, en fermant les yeux, une partie de vous peut observer la place que prend l’air, quand il arrive, en haut.

Patient : C’est petit, il n’y a pas beaucoup de place.

Th. : Prenez le temps d’observer le moment où, naturellement, ce volume va augmenter, pour qu’il y ait plus de place, à l’intérieur. » La mise en place d’un choix illusoire peut s’avérer tellement utile…

- Le rythme et le tonus
Il se rapporte à nos composantes neurovégétatives, cardiaques, respiratoires, digestives, mais aussi à notre activité corporelle du moment. Il est en permanente adaptation au contexte et à nos besoins de rapidité ou de lenteur, d’hypertonie où d’hypotonie. « Mais enfin, détendez-vous... » Quelle merveilleuse prescription, totalement inefficace…

- Les aptitudes sensori-motrices
Le sensori-moteur est l’un des principaux « activateurs » de notre conscience. Ces aptitudes participent au phénomène que l’on appelle communément « se sentir ». Elles impliquent la proprioception et nos cinq sens. C’est le VAPKOG. Nous pourrions imaginer que « se sentir » va de soi. Il n’en est rien. Dans certains contextes, ces perceptions peuvent être impactées. L’impact sensoriel et moteur de la transe d’alerte et de la transe négative n’est plus à démontrer. La ré-installation de ces compétences est une des stratégies possibles, avant même le travail sur les représentations psychiques.

- La fluidité « Nous sommes dans not re corps comme nous sommes dans notre vie et nos relations. » C’est une constante de la vie biologique : au niveau cellulaire, jusque dans nos compétences les plus élaborées. Elle se « perfectionne » au fur et à mesure de notre maturation. Il est très difficile d’être souple, adaptatif et créatif dans nos relations professionnelles, amicales, familiales, amoureuses et sexuelles en étant raide dans son corps.

LE DEUXIÈME NIVEAU

Les compétences du second niveau s’appuient sur les premières. La dissociation et la ré-association, de façon fluide assurent notre bien-être physique et psychologique. Le travail de ré-association, bien souvent nécessaire, implique le travail sur le premier niveau. Beaucoup de nos patients n’en sont plus capables. -

La stabilité et l’ancrage : la base de l’assertivité relationnelle et personnelle
Il s’agit d’une compétence initialement corporelle. La stabilité se définit comme un état d’être dans lequel nos bases corporelles sont fermes et solides. Ces deux compétences, fermeté et solidité, nous permettent de garder le bon équilibre dans notre bassin lorsque nous sommes debout et assis. L’ancrage peut être vu comme la compétence à garder ses deux pieds sur le sol lorsque nous sommes debout et à garder le bon équilibre dans notre bassin lorsque nous sommes assis.

Nous pouvons comprendre aisément que cette stabilité et cet ancrage corporel ont des implications émotionnelles : un vertige physique provoque immédiatement une instabilité émotionnelle. A l’inverse, une forte charge émotionnelle peut induire une instabilité physique et un défaut d’ancrage.

De nombreuses expressions populaires l’illustrent parfaitement : « le vertige de l’amour », « il a vraiment les pieds sur terre », « depuis que je l’ai rencontrée, je ne touche plus le sol »... Cette compétence nous permet de traverser des moments d’instabilité pour nous remettre en état plus stable et retrouver notre ancrage. C’est notre compétence à rester en équilibre, mais au-delà elle participe de manière majeure à notre assertivité et à notre sûreté intérieure. Cette stabilité passe également, par notre compétence à maintenir nos axes corporels, dans les plans frontal et sagittal. Nombre d’événements de vie, tant physiques que psychologiques, nous « désaxent », en quelque sorte. Ce « défaut d’axe » est visible à l’observation. Il pourrait au demeurant être anecdotique. Il n’en est rien.

Si nos axes sont impactés, nos sensations de stabilité, de solidité et de force s’en trouvent amoindries.

Ludovic a 22 ans. Il vient me voir pour une insomnie avec anxiété majeure depuis trois mois. A l’observation, il est en perte de fluidité, son bassin semble figé, il n’est plus ancré, il est agité, il ne peut pas trouver de position stable dans le fauteuil et il est désaxé dans le plan sagittal (de profil, ses fesses sont en arrière, sa rétroversion du bassin est émoussée). Ludovic a vécu une expérience douloureuse avec une jeune femme avec laquelle il a eu une relation sexuelle. Alors que tout allait pour le mieux, Ludovic a émis le souhait de « changer de position » (nouvelle position assez banale, au demeurant). Sa partenaire a interrompu l’acte sexuel, en lui renvoyant qu’il était un grand malade pervers… Manifestement, depuis ce moment Ludovic est en chaos. La stratégie thérapeutique a visé deux objectifs :

Thérapeute : « Vous pouvez vous mettre debout ? Le thérapeute adopte alors la même posture que le patient. Ça fait quoi dedans, quand vous êtes comme ça, si vous fermez les yeux ?

Ludovic : Ça tangue. Il oscille d’avant en arrière.

Th. : Hum… Et une partie de vous peut être très attentive à ce qui va venir, avec ce tout petit mouvement-là… M’autorisez-vous à poser mes mains en haut et en bas ? Les mains du thérapeute se placent sur la poitrine et le creux lombaire du patient pour, dans le mouvement, remettre le patient en axe. Ludovic, dans ce mouvement dirigé, respire alors de façon plus profonde :

L. : C’est mieux.

Th. : Et juste de prendre le temps d’observer comme l’homme que vous êtes peut à nouveau, de façon naturelle, reprendre le bon axe, la bonne solidité, la force dont il a besoin et qui est toujours présente... » Ludovic a été impacté au niveau de ses représentations psychiques, dans sa masculinité, mais également au niveau corporel. A la lumière de sa pyramide de compétence, ses aptitudes de base étaient défaillantes. Ce premier niveau de travail lui a permis de « connecter » à nouveau ses compétences fondamentales de jeune homme. Cette expérience de solidité et de stabilité par reprise de son axe sagittal a rendu le travail de recadrage sur ses représentations psychiques très simple, et a rendu Ludovic « disponible » pour remettre de l’ordre : la prochaine fois, il devra veiller à rencontrer des jeunes femmes un peu plus équipées au niveau sexuel….

Pour lire la suite...

© Michel Levy. Pour acheter ce numéro de la Revue Hypnose & Thérapies Brèves à l’unité, ou vous abonner, cliquez ici
© Michel Levy. Pour acheter ce numéro de la Revue Hypnose & Thérapies Brèves à l’unité, ou vous abonner, cliquez ici


Rédigé le 19/05/2020 à 17:21 modifié le 24/05/2020

Laurent Gross
Hypnothérapeute à Paris, Chargé d'Enseignement en Hypnose Médicale, EMDR-IMO à l'Hôpital Cochin de... En savoir plus sur cet auteur

Lu 253 fois





Nouveau commentaire :

Environnement | Santé | Revue Hypnose & Thérapies Brèves


Paris















Hypnose Infos
Hypnose à Paris, Ericksonienne, Thérapeutique, Médicale. Cabinets de Praticiens en EMDR, IMO, Thérapie Brève. Formation, Consultations et Avis
Au sujet d'Hypnose
Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy

Nouveaux Praticiens Inscrits, Hypnose Ericksonienne, Sophrologie, Ostéopathie, Thérapie Brève, Acupuncture, EMDR, Paris, Marseille, Lyon ...
 

Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Etienne, Toulon, Grenoble, Angers, Dijon, Brest, Nîmes, Le Mans, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Tours, Limoges, Villeurbanne, Amiens, Metz, Besançon, Perpignan, Orléans, Mulhouse, Caen, Boulogne-Billancourt, Rouen, Nancy, Avignon, Valence, Cannes…


Trouvez un thérapeute dans votre département, Marseille...


01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96

Paris 75001 75002 75003 75004 75005 75006 75007 75008 75009 75010 75011 75012 75013 75014 75015 75016 75017 75018 75019 75020


Acupuncture , Aromathérapie, Art thérapie, Auriculothérapie, Chiropratique, Clarification, Coaching, Decodage Biologique, Drainages Lymphatiques, EMDR-IMO, Enneagramme, Etiopathie, Eutonie, Fasciathérapie, Fleurs de Bach, Gestalt-Thérapie, Homéopathie, Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale, Hypnose Thérapeutique , Kinésiologie, Massage Sensitif, Médecine Traditionnelle Chinoise, Méthode Feldenkrais, Méthode Mézières, Naturopathie, Ostéopathie Ostéopathe , PNL, Phytothérapie, Produits Biologiques, Psychanalyse Psychanalyste, Psychologie Psychologue, Psychothérapie Psychothérapeute, Qi Gong, Rebirth, Reflexologie, Relaxation, Sexologie - Sexothérapie, Shiatsu, Somatothérapie, Sophrologie Sophrologue , Sympathicothérapie, Tai Chi, Yoga




Marseille


Liens Utiles Sites Thérapies Complémentaires - Mots clés les plus recherchés en Thérapies Complémentaires - Conditions Générales d'Utilisation