Médecines Douces

Stress: Le stress un manipulateur pervers du corps ?



Ces deux cas illustrent bien des réponses corporelles différentes suivant les stimuli émotionnels qui s’inscrivent dans et sur le corps, de même que l’état de fatigue musculaire, céphalées, troubles digestifs, cortège classique..
Nos patients dans l’incertitude ne cessent d’opérer des déplacements.
Ces incertitudes jouent aussi à cache-cache avec l’inconscient.
Le corps n’est questionné qu’au niveau des organes divers qui ne parlent pas le langage des mots ; Celui-ci continue de masquer et de cacher, et surtout en manipulant. Il vit dans un monde où la complicité est permanente.
Comment le corps joue-t-il à cache-cache avec notre inconscient en relaxation ?
Comment ce cache-cache débute et se termine dans la nouvelle relation triangulaire
( psychiatre-patient-thérapeute) ?

Nous allons envisager plusieurs types de relations et de manipulations.

Je commencerai par la relation la plus simple, c’est-à-dire ou, dans le triangle,
Le médecin psychiatre n’est pas le psychothérapeute du patient, restant quand même le référant. Il est évident que cette relation patient psychothérapeute sophrologue est plus nette et plus claire ; Cette relation transférentielle s’établit dès les premières séances de relaxation sophronique.
Par contre, les courants affectifs seront plus puissants, augmentant la relation entre eux, du fait de l’écoute et de l’utilisation de cette relation, quoi qu’on en dise.
Même si le thérapeute n’intervient et n’interprète pas, même si ça compétence de psychanalyste l’autorise, il ne peut et ne doit pas être un « thérapeute en psy quelque chose » sauvage lacanien, laissant partir son patient dans la nature, sans mot, afin de rester à sa place au regard de sa propre angoisse déontologique ? Laissant partir les courants affectifs comme des courants d’air, anxiogènes et dangereux pour le patient. Il ne faut pas être un thérapeute
D’anges heureux ou plutôt un thérapeute dangereux ?
Le rôle du médecin prescripteur va jouer un rôle très important, je veux parler du bon ou du mauvais objet de cette alliance future qui découlera indirectement de la relation transférentielle neutre, bonne ou mauvaise du thérapeute et du patient.
En effet, si la relaxation se déroule de façon très positive, le médecin psychiatre
Prescripteur sera indirectement complice et bon objet.
A l’inverse, si la relation transférentielle est négative, il ne sera pas forcément le mauvais objet ; tout dépendra de leur rencontre antérieure plus ou moins inconsciente. Il se greffe également le rapport des co-thérapeutes réel ou imaginaire que le patient s’en fera.

L’exemple précédent, monsieur « Z », décrit au début de l‘article, est celui d’un patient actuellement sur le rail de la « guérison » et qui dit que sa rencontre avec le docteur « D » est une pierre symbolique dans sa vie et que, sans cette rencontre, et mon aide, il serait sûrement déjà mort.
Cette relation indirecte mais positive marque bien à quel point les courants affectifs sont importants.


Deuxième hypothèse : le médecin Psychiatre prescripteur est aussi le psychothérapeute du patient :

Le schéma devient différent, surtout avec notre clientèle de phobiques qui présentent systématiquement des traits d’hystéro-phobiques, se mettant ainsi plus ou moins à distance de leur problème, ainsi qu’une mise en échec des soignants.
En effet, le patient peut jouer aussi en plus le rôle de trouble fête au sein du couple des deux praticiens ; ces patients désirant manipuler celui-ci et exprimant à la fois un désir très ambivalent, ils désirent guérir et montrer à l’autre son impuissance et sa tromperie, de manipulateur manipuler.
Chacun peut se trouver trompé dans cette relation.
En effet, le patient joue inconsciemment le rôle de l’amant dans couple de co-thérapeutes.
Si le couple ne se connaît pas du tout, alors le drame peut sortir de l’ambiguïté.


Rédigé le 10/12/2008 à 13:11 modifié le 13/10/2009


Lu 10324 fois





Nouveau commentaire :

Acouphènes | Cancer - Cancerologie | Conduites addictives - Addictions | Céphalées - Migraines | Cervicalgies | Dépression | Douleurs | Dyslexie - Dyspraxie | Fatigue | Fibromyalgie | Gynécologie, traitements en uro-gynécologie | Hyperactivité | Problèmes de Couple - Thérapie de Couple | Psycho | Régurgitation du nourrison | Sexualité - Troubles de la Sexualité | Spasmophilie | Stress - Anxiété | Syndrome de l'Intestin Irritable | Troubles Comportements Alimentaires | Troubles mémoire | Trouble obsessionel compulsif - TOC | Troubles du sommeil - Insomnies | Violences contre les Femmes & les Hommes


Paris















Hypnose Infos
Hypnose à Paris, Ericksonienne, Thérapeutique, Médicale. Cabinets de Praticiens en EMDR, IMO, Thérapie Brève. Formation, Consultations et Avis
Au sujet d'Hypnose
Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy

Nouveaux Praticiens Inscrits, Hypnose Ericksonienne, Sophrologie, Ostéopathie, Thérapie Brève, Acupuncture, EMDR, Paris, Marseille, Lyon ...
 



Marseille


Liens Utiles Sites Thérapies Complémentaires - Mots clés les plus recherchés en Thérapies Complémentaires - Conditions Générales d'Utilisation